GASTROPLASTIE (Anneau gastrique)

Présentation

La gastroplastie (ou anneau gastrique) est une intervention chirurgicale régulièrement réalisée en France depuis 1996. C’est la première intervention réalisée par cœlioscopie en chirurgie de l’obésité.

 

Elle a rapidement prouvé son efficacité chez les personnes ayant beaucoup de poids à perdre, pour plusieurs raisons :

  • Elle entraîne une sensation rapide de satiété

  • Elle permet d’éviter les régimes draconiens, difficiles à suivre longtemps (avec une gastroplastie, vous mangez de tout en quantité raisonnable, sous contrôle diététique)

  • Enfin, et surtout, elle évite l’effet yoyo

L’expérience a montré que la gastroplastie est très efficace pour obtenir des pertes de poids inférieures à 50 kgs (ce qui est déjà considérable) mais que 3 problèmes n’étaient pas résolus :

  • Il est souvent difficile d’obtenir des pertes de poids supérieures à 50 kgs (des patients de plus de 150 kgs sont régulièrement opérés)

  • Il existe des échecs, surtout le fait de patients qui ont une alimentation trop sucrée, et qui n’ont pas réussi à se libérer de cette mauvaise habitude

  • Les récidives de l’obésité ne sont pas rares, 3 ans ou plus après la mise en place de l’anneau gastrique. Elles apparaissent souvent sournoisement et sont liées à des modifications du comportement alimentaire induites par l’anneau gastrique. De nombreuses études ont montré que les patients ayant un anneau gastrique sont progressivement attirés vers les aliments très sucrés, qui sont très caloriques et qui passent facilement l’anneau.

 
 

Mode d'action

La gastroplastie (ou anneau gastrique) consiste à mettre un anneau en silicone, dont le calibre est modifiable facilement, autour de la partie supérieure de l’estomac.

L’estomac est une poche située entre l’œsophage et l’intestin grêle d’environ 1 litre.

 

La Gastroplastie va séparer votre estomac en deux poches (voir schéma) : Une poche supérieure de 15 à 25 cm3 (3 à 4 cuillères à soupe) et une poche inférieure.

 

Votre estomac est transformé en un véritable sablier, les aliments vous passer lentement à travers l’anneau gastrique.

 

Lorsque vous avalez une petite quantité de nourriture, bien mâchée, celle ci va descendre dans la poche supérieure, située au dessus de l’anneau gastrique.

 

Cette poche va un peu se dilater, ce qui va stimuler le centre de la satiété situé au niveau du cerveau.

Après avoir ingéré lentement une faible quantité, vous n’aurez plus faim.

 

L’anneau de gastroplastie peut être resserré ou desserré grâce à un petit boîtier situé sous la peau (en général au niveau de l’abdomen, quelques cm sous les côtes gauches). Ce boîtier est relié à l’anneau gastrique par un petit tuyau.

 

Après une anesthésie locale de la peau par patch, quelques centimètre cube de liquide peuvent être injectés dans le boîtier, ce qui va gonfler l’anneau gastrique et diminuer son calibre, les aliments passeront alors plus lentement.

 

La gastroplastie agit par effet restrictif : elle diminue le volume de l’estomac et elle ralentit le passage des aliments, elle n’entraine aucune modification de la digestion des aliments.

 

Le principal intérêt de la gastroplastie est de rétablir la sensation de satiété, qui a été diminuée à cause de tous les régimes que vous avez faits.

 

Avantages et inconvénients

  • La gastroplastie est une intervention relativement simple, avec une hospitalisation de 1 à 2 jours en moyenne. Elle peut être réalisée en hospitalisation de jour.

  • La gastroplastie doit entraîner une perte de poids de 2 à 4 kgs par mois.
    Le maximum de perte de poids est obtenu les 2 premières années. Elle est plutôt conseillée pour des Indices de Masse Corporelle inférieurs à 45. D’après les données scientifiques, la gastroplastie fait perdre – en moyenne – plus de la moitié de l’excès de poids en 2 ans.

  • La dénutrition et les carences vitaminiques sont très rares.
    Aucune supplémentation orale n’est nécessaire. Un bilan biologique après une perte de poids de 25 à 30 kgs est réalisé. Il montre quelquefois des petits déficits vitaminiques qui sont facilement compensés par voie orale.

  • Cette méthode est totalement réversible
    L’anneau peut être facilement desserré, il peut être retiré au prix d’une nouvelle cœlioscopie.

  • Les grignotages et l’ingestion de sodas ou de glaces représentent le principal facteur d’échec de la méthode.
    Ils doivent être totalement proscrits, sinon, vous maigrirez peu ou pas.

  • Le confort alimentaire est diminué
    Si vous mangez trop, trop vite, de trop gros morceaux, vous vomirez.

  • Les habitudes alimentaires doivent être totalement modifiées
    3 repas et éventuellement 2 collations.

  • Un suivi régulier par une équipe multi disciplinaire est obligatoire.
    Le calibre de l’anneau doit être modifié, habituellement 2 fois la première année. Un contrôle par radiologie du bon fonctionnement de l’anneau est nécessaire – au moins – une fois par an.