BYPASS GASTRIQUE

Présentation

Le bypass « classique » :

  • Le bypass gastrique est maintenant proposé de première intention par de nombreuses équipes.C'est toutefois, désormais la sleeve qui est l'opération la plus réalisée dans le monde actuellement.

 

Mode d'action

L'intervention du bypass gastrique consiste à réduire le volume de l'estomac et à modifier le circuit alimentaire.

 

Les aliments court-circuitent une grande partie de l'estomac et 1,50 m environ d'intestin grêle. Ils ne seront absorbés que dans la partie distale de l'intestin.

Le mini bypass est une évolution récente du bypass, ses avantages théoriques sont :

  • Une réalisation technique plus facile, donc une intervention moins longue, de ½ h à 1 heure.

  • Un réversibilité totale, relativement simple à réaliser techniquement par cœlioscopie.

  • Les principaux inconvénients du mini bypass semblent être :

  • Un reflux gastro œsophagien (ce problème devrait être en voie de résolution, en utilisant un tube gastrique plus long).

La perte de poids à 1 an semble la même qu’avec le bypass, de même que la perte de poids à 5 ans. Les résultats à 10 ans ne sont connus.

Très important : le mini bypass n’a de « mini » que son nom : son mode d’action et ses conséquences sur l’organisme sont les mêmes qu’avec le bypass, le suivi et la prise de vitamines au long cours sont indispensables.

 

Le bypass agit par plusieurs mécanismes qui s'associent :

  • Une restriction (comme la gastroplastie)

  • Une malabsorption : les aliments sont moins digérés

  • Un dumping syndrome : (l'ingestion d'aliments très sucrés en quantité importante entraîne une sensation de malaise général et une accélération du pouls, ces aliments doivent donc être pris en petite quantité)

  • Une diminution du taux de ghrêline, qui est l'hormone de la faim, ce qui entraîne un désintérêt pour la nourriture (attention : ce mécanisme d'action n'est pas efficace sur les éventuelles compulsions).

 
 

Avantages et inconvénients

  • Le bypass est une intervention très complexe, avec une hospitalisation de 4 à 6 jours en moyenne.

  • Le bypass entraîne une perte de poids importante.  
    De l'ordre de 4 à 8 kgs par mois, pendant les 6 premiers mois, puis une perte de poids de 2 à 4 kgs

  • Il est plutôt indiqué pour des IMC supérieurs à 45, les diabétiques, les patients ayant un reflux sévère, une hernie hiatale importante.
    Le bypass fait perdre - en moyenne - 70% de l'excès de poids en 1 an.

  • L'adaptation alimentaire est plus facile que pour la sleeve (pour les premiers mois post-op)

  • La dénutrition et les carences vitaminiques sont fréquentes
    Une supplémentation orale en vitamines et oligo éléments est indispensable.
    ( coût d'environ 20 € par mois, non remboursé par la Sécurité Sociale).

  • Le bypass classique est difficilement réversible, le mini bypass est, lui, relativement facilement réversible.

  • Le confort alimentaire est meilleur qu'avec l'anneau gastrique
    Les vomissements sont rares.

  • Les habitudes alimentaires et mode de vie doivent être modifiées

  • Les grignotages sucrés sont assez mal supportés, surtout avec le bypass classique
    A cause du ''dumping syndrom'', ce qui est considéré comme un bénéfice par les patients opérés.

  • Un suivi régulier par une équipe multi disciplinaire est obligatoire.
    3 Prises de sang sont nécessaires la première année, puis 1 à 2 prises de sang par an, pour rechercher un déficit vitaminique, une anémie, une dénutrition.