NUTRITION

Vous devez modifier vos habitudes alimentaires, l'opération est le déclic qui vous donne la motivation pour changer.

Le nutritionniste que vous avez vu en pré-opératoire vous a préparé à ce changement.

 

Pendant la période post-opératoire :

 

Elle dure de 2 à 3 mois, c'est la période d'adaptation plus ou moins difficile. 



Vous suivez les consignes alimentaires de la diététicienne qui vous a remis lors de votre hospitalisation un livret sur "la Réalimentation après sleeve et by-pass".

Il s'agit pour vous de découvrir votre nouvelle façon de manger et d'aider la cicatrisation de votre opération. Vous êtes à l'écoute de votre corps.

  • vous faites 10 à 15 jours d'alimentation liquide : c'est une phase de cicatrisation de l'estomac ; puis 10 à 15 jours d'alimentation mixée, pour retrouver la mastication ; enfin la phase hachée qui dure 1 mois environ selon la tolérance de chacun.

  • vous mettez en place un fractionnement des repas qui évoluera afin d'obtenir les 3 repas et les 2 collations au bout de 5 semaines. Il faut instaurer des horaires fixes, vous obligeant à manger car souvent les patients n'ont pas faim et risquent d'oublier de manger.

  • vous n'oubliez pas de continuer à boire quand vous introduisez l'alimentation mixée, le but étant de boire 1,5 litre d'eau sur la journée (entre les repas) au bout de 6 mois (selon tolérance).

  • "prendre son temps et être patient" est votre devise.

  

A distance de la période post-opératoire :

 

  • vous avez instauré les 3 repas et 2 collations car la quantité de nourriture totale de la journée ne peut plus être prise en 1 ou 2 fois. Le fractionnement de vos repas est important sinon vous risquez d'être fatigué, d'autant plus que vous avez repris une activité physique.

  • vous prenez votre repas au calme, en 30 minutes.

  • vous réapprenez à mâcher, compter 20 mastications avant d'avaler chaque bouchée.

  • vous buvez à distance des repas, 30 minutes avant ou après sinon vous ne pourrez plus prendre de repas et/ou régurgiterez.

  • le repas du soir doit être le plus léger : "le soir il faut manger comme un mendiant"

  • vous mangez équilibré et varié en préférant la cuisine "faite maison".

  • réintroduisez chaque aliment un par un afin de vérifier votre tolérance. 

 

La diététicienne et le médecin nutritionniste vous aident pendant ces deux périodes.